Rentrée scolaire : étendre le régime de la gratuité

La gratuité est un des fondements de l’école républicaine. Depuis 2012, la politique d’austérité a conduit à sa mise en cause.

L’accès au temps périscolaires est désormais payant pour plus de 40% des familles.

La territorialisation de l’école en faisant varier, au gré des situations locales, les couts liés à l’achat des manuels scolaires, du transport scolaire et de la cantine aggrave les difficultés des familles par ailleurs placées dans des situations toujours plus difficile en raison de la montée du chômage et de la précarité.

La mise en cause du principe de gratuité met à mal le droit à l’éducation de dizaines de milliers d’élèves et place ces derniers dans un rapport inégalitaire à l’école en fonction des moyens financiers de leurs familles et de l’organisation locale du service public d’éducation.

En rupture avec ces évolutions, le Parti de Gauche défend un régime d’extension de la gratuité pour tous les élèves passant par :
-l’organisation nationale et la gratuité des temps périscolaires
-la gratuité des cantines associée au développement d’une agriculture paysanne, locale et biologique
-la gratuité des manuels, du matériel (en particulier pour les séries professionnelles) et sorties scolaires

Paul Vannier, secrétaire national du Parti de Gauche à l’éducation

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s