Augmentation dans l’enseignement primaire: gare aux effets d’annonce

La ministre de l’Education nationale annonce la hausse d’une indemnité pour les professeurs du primaire. C’est justice, elle permet ainsi un rattrapage par rapport à leurs collègues du secondaire.

Pour autant, cette augmentation ne saurait faire oublier la rigueur de la politique salariale de ce gouvernement vis à vis des enseignants. Gel du point d’indice jusqu’en 2015, hausse dérisoire en 2016. Le pouvoir d’achat des enseignants a continué de s’ effondrer sous Hollande conduisant à la paupérisation des enseignants et à la perte d’attractivité du métier.

Un an avant les élections présidentielles, ce cache-misère résume une politique d’affichage et de coups de communication.

Paul Vannier et Aurélien Saintoul, Commission éducation du Parti de Gauche

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s